Aération de la véranda : un point à ne pas négliger !

Sommaire

L'aération de la véranda est un point-clé, à la fois pour votre confort et votre hygiène : une bonne ventilation évite effet de serre et apparition de champignons.

Pour cela, il est impératif d’installer des bouches d’aération adéquates.

Principe d'une bonne circulation d'air dans la véranda

Pour obtenir une bonne circulation d'air, il est indispensable de mettre :

  • des ouvertures en partie basse afin de faire entrer l'air extérieur pour renouveler celui présent dans votre véranda ;
  • des ouvertures placées le plus haut possible, afin d'évacuer l'air chaud qui a tendance à monter naturellement. Pour cela, utilisez des dispositifs d’ouverture en toiture avec des fenêtres de toit par exemple.

Pensez aussi simplement à ouvrir fenêtres et portes vitrées régulièrement.

Pour une bonne aération : des huisseries de qualité

La nécessité d'aérer implique :

  • de prendre en compte les types d'ouverture des fenêtres et portes ;
  • d'entretenir les huisseries et mécanismes.

Aérateurs statiques pour une meilleure ventilation

Les aérateurs statiques assurent une ventilation grâce à des grilles d'aération situées dans les châssis. Ils s’encastrent directement dans le bas de votre véranda ou dans sa toiture.

Adaptation à la véranda

Les dimensions et le nombre d’ aérateurs doivent être soigneusement étudiés en fonction du volume de la véranda. Par exemple, une véranda de 20 m² nécessite un aérateur d’au moins 1 m de long.

Entretien facilité

Pour faciliter leur entretien, des grilles amovibles et/ou filtres à pollen peuvent être installés.

Bon à savoir : les aérateurs statiques sont gérés par une commande centrale qui régule le débit en fonction des indications données par le thermostat et l’hygromètre.

Besoin d'approfondir le sujet ?

Ces pros peuvent vous aider